Pose de l'appareil

C'est une étape complètement indolore. Aucune anesthésie n'est nécessaire.Cependant, quelques heures après la pose de l'appareillage, il se peut que des sensibilités apparaissent, la prise d'antalgiques peut être alors nécessaire. Ces sensibilités s'estompent très rapidement au bout de quelques jours.

Préparation de la surface des dents :

  • L’orthodontiste installe un écarteur, afin d’écarter les lèvres et ainsi avoir une bonne visibilité des dents.

  • La première étape consiste à nettoyer les dents afin que les attaches soient collées sur des dents propres.

  • Un gel est ensuite appliqué aux futurs emplacements des attaches, ce gel permet de rendre un peu plus rugueuse la surface de la dent. Cette surface rugueuse permettra à la colle qui fixe les attaches de mieux s’accrocher.

 La pose des attaches :

  • La colle, spécifique aux attaches, est appliquée entre la dent et l'attache en métal ou en céramique. Chaque attache est associée à une dent particulière. Après avoir été placée le praticien enlève le surplus de colle.

  • Afin de fixer définitivement chaque attache à chaque dent, une lumière bleue de haute intensité est utilisée pour durcir la résine. Quelques secondes suffisent pour chaque dent. Les attaches sont alors définitivement posées et sont supposées ne pas bouger jusqu’à la fin du traitement.

Placement du fil :

  • La mise en place de l’appareil touche à sa fin. Le praticien enlève l’écarteur qui lui permettait de voir l’intégralité des dents.

  • Il ne reste alors plus qu’à relier, par le biais d’un fil ou arc, toutes les attaches. L'arc est placé au centre de chaque attache et est fixé grâce à de petits anneaux de plastique. Ces anneaux, appelés ligatures, sont de couleurs grises pour les attaches en métal ou bien de la couleur choisie par le patient, ou bien transparentes pour les attaches en céramique.