L'enfant

La majorité des associations et écoles orthodontiques recommandent un examen de dépistage chez tous les enfants à partir de l’âge de 6 ans. Ce ne sont pas tous les enfants de cet âge qui auront besoin d’une intervention précoce. Inversement, certains problèmes pourraient être difficiles, voire impossibles à corriger plus tard. Lorsque nous diagnostiquons un problème chez un jeune enfant, nous déterminons le meilleur moment pour intervenir et intercepter les causes à l’origine de ces problèmes qui souvent sont liées à des habitudes nocives tel que la succion du pouce ou à un problème fonctionnel tel que la respiration buccale.

Il faut savoir qu’un traitement précoce (phase I) sera suivi dans la majorité des cas d’un traitement avec appareils fixes après l’éruption des dents permanentes (phase II).

Cette phase I, situé entre 7 et 10 ans, concerne les enfants qui présentent un décalage des mâchoires dans un ou plusieurs sens de l’espace :

  • décalage antéro-postérieur (avant – arrière),

  • décalage transversal (largeur) et

  • décalage vertical (béance).

 La durée d’une première phase sera d’environ 6 à 12 mois. Une fois cette phase complétée, nous ferons un suivi régulier jusqu’à l’éruption de toutes les dents permanentes et à ce moment là évaluer la nécessité de poursuivre avec une deuxième phase de traitement.

Nous avons l’expérience et l’expertise pour bien vous conseiller. Avant de vous proposer un traitement, l’orthodontiste se pose toujours la question suivante : qu’est-ce que je ferais si c’était mon enfant?